La saison de l’hivernage est ouverte !

La saison de la baignade touche à sa fin, l’automne s’est installé petit à petit et les feuilles commencent à tomber dans votre piscine. Il est temps d’hiverner votre bassin et pour cela Piscine Ambiances vous accompagne en vous confiant les étapes clé de l’hivernage. 

Il existe différents types d’hivernages, l’hivernage Actif ou l’hivernage Passif. Nous vous conseillons de procéder à un hivernage Actif, qui consiste à faire fonctionner la filtration de la piscine pendant l’hiver et préserver la qualité de l’eau pour faciliter sa remise en route au printemps. 

Si toutefois, vous souhaitez opter pour un hivernage Passif, qui consiste à arrêter complètement la filtration, nous vous conseillons de prendre contact avec notre Service Après-Vente pour convenir d’un rendez-vous pour hiverner votre piscine. Cette procédure est complexe et doit être adaptée au cas par cas. 

Si vous souhaitez effectuer vous-même l’hivernage actif de votre piscine, voici quelques conseils : 

 

1/ La date de la mise en hivernage

Pour hiverner votre piscine, la température de l’eau doit être inférieure à 13°C. En général les hivernages de piscine se font entre le mois d’octobre et le mois de novembre. Toutefois, si il y a beaucoup de végétation, d’arbres autour de votre piscine ou si il s’agit d’une résidence secondaire, vous pouvez hiverner plus tôt. 

2/ Les abords du bassin

Lors de l’hivernage, il faut faire attention aux accessoires que vous utilisez autour de votre bassin. Nous vous conseillons de rincer à l’eau douce votre bâche d’été, la sécher et la ranger hors gel. De même pour le robot de votre piscine, les produits d’entretien et les accessoires. Tout doit être rangé dans un endroit sec et tempéré. 

3/ La propreté du bassin

Votre bassin doit impérativement être propre avant d’hiverner. A l’aide d’une épuisette et d’une brosse, il faut nettoyer les parois de votre piscine afin de détruire toutes formes d’algues, mais également ramasser toutes les feuilles qui peuvent tomber dans votre piscine. Pendant l’hiver, veillez à ce que l’eau de votre piscine reste claire. 

4/ Le traitement de l'eau pour l'hiver

Lors de l’hivernage de votre piscine, il faut traiter l’eau avec un produit d’hivernage, qui protègera contre la prolifération des algues communes, des champignons parasites et contre l’incrustation des dépôts calcaires. Le produit d’hivernage restera plus longtemps dans l’eau qu’un produit anti-algue classique. Versez le produit à différents endroits du bassin de votre piscine. 

5/ Contrôle du PH

Vérifiez le PH de votre piscine et ajustez le si nécessaire. Si lors du contrôle de votre PH, le taux est au dessus de 7-8, votre PH est trop fort. Attention a toujours réguler la valeur du chlore avant celle du PH. Si le PH est trop fort mais que votre chlore est bon, mettez du PH moins et laissez aérer et respirer votre piscine en ouvrant l’abri ou la couverture. 

Si vous possédez un régulateur de PH, éteignez-le et rincer à l’eau claire la crépine d’aspiration ainsi que les tuyaux de distribution de PH. 

6/ Le sel

Il est nécessaire de faire un complément pour ajuster son taux compris entre 4kg/m3 et 5kg/m3. Même si l’électrolyseur est éteint durant l’hiver, l’eau chargée en sel est moins gélive. 

7/ Le bâchage de la piscine

La couverture d’hivernage est le dernier rempart qui va protéger la piscine de la pluie, la neige, le froid et les impuretés. 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

Bâche d’hiver ou Bâche à barres 4 saisons : 

Elles vont protéger la piscine contre le froid, contre les feuilles et contre les intrusions accidentelles. 

Volet roulant : 

Toutes les fixations de sécurité doivent être attachées. Nous vous recommandons l’installation d’un filet de protection qui sera posé sur les lames et qui évitera l’encrassement de ces dernières et l’entrée des feuilles dans la piscine. 

Abri : 

Attention il n’évite pas le passage des UV. Bien surveiller la qualité de l’eau et ne pas hésiter à remettre en marche la piscine dès le mois de mars. 

8/ Nettoyage du système de filtration

Lors de l’hivernage, il est important de nettoyer votre système de filtration. Pour les systèmes de filtration avec un filtre à sable, il faut le nettoyer avec un produit détartrant filtre. 

Pour les filtres Easy Clean et à diatomées, il faut procéder à un nettoyage complet. Il vous faudra également nettoyer le pré filtre de la pompe. 

9/ La filtration

Programmer votre horloge afin de laisser fonctionner la filtration en automatique 2 heures par jour, de 5h à 7h le matin (heures les plus froides). 

Au-dessous de 0°C, lorsqu’il y a un risque de gel de l’installation, il est impératif d’activer la filtration en permanence 24h/24h. Il est possible d’automatiser la mise en marche de la filtration, lorsque la température extérieure est négative grâce à une sonde d’hivernage. Ainsi la circulation de l’eau évite la formation de la glace aussi bien sur la piscine que dans le local technique.  

Lors de l’hivernage actif de votre piscine, le niveau de l’eau doit rester au maximum de sa hauteur. Il vous faudra cependant vidanger la pompe à chaleur, ainsi que la douche solaire avec son tuyau d’alimentation. 

Si vous disposez d’un électrolyseur Zodiac ou Stérilor, il vous faudra couper son alimentation électrique en abaissant le fusible correspondant. L’électrolyseur ne doit pas fonctionner lorsque l’eau atteint une température inférieure à 10°C. 

Il ne faut jamais vider une piscine ni ajouter des galets de chlore durant l’hiver. 

Laisser un commentaire